Le renouveau de l’éducation

A notre époque, beaucoup de questions se posent sur la nature même de l’éducation. L’enseignement dispensé à nos chères têtes blondes est-il cohérent ? La nature même des enseignements prodigués est-elle à la hauteur de ce qu’un être humain peut attendre de sa société ? Faut-il remettre en cause la qualité des cours offerts aux élèves ? Si oui, vers quoi les orienter dans un système qui avance à deux vitesses ?

Se sont autant de questions qui se posent aujourd’hui, que vous, parents et anciens élèves, vous posez.

Mais que vient faire l’ésotérisme dans tout cela, et pourquoi publier un tel article sur un site prétendant traiter de magie, de sorcellerie, et en général de sciences occultes ? C’est ce que je m’en vais vous expliquer dès à présent 😉

Tout d’abord, un mot sur l’état d’esprit qui me pousse à écrire cet article.

J’observe chaque jour mes propres enfants partir de bon matin puis revenir en début de soirée, las, fatigués d’une journée à apprendre, comprendre des concepts pour lesquels ils n’y voient pas nécessairement d’application dans leur future vie d’adulte. Il est intéressant d’observer que le modèle éducatif n’a guère évolué depuis ses débuts : salle de classe, contenus de cours, méthodes d’apprentissage « au par cœur », tout est toujours bien présent aujourd’hui.

Parallèlement à ce phénomène parfaitement généralisé, nous observons une avancée quotidienne prodigieuse des technologies depuis plus d’une centaine d’années.

Il semblerait même qu’une volonté ferme et farouche de nos sociétés de réduire les temps « d’éducation » de nos enfants soit bien présente et désormais ancrée dans les mœurs.

Pour ceux qui me connaissent déjà, vous savez déjà ce que je pense de l’éducation actuelle, en rapport avec celle offerte au temps ou alchimie, astrologie, magie, médecine par les plantes, etc… faisait partie intégrante du cursus d’un élève.

Notre société occidentale donne aujourd’hui de plus en plus de savoir mais de moins en moins de connaissances. Mais reprenons l’histoire depuis le début.

C’est un fait aujourd’hui indiscutable, chaque être humain possède des facultés innées. C’est ce qu’on appelle la « nature« , c’est à dire le pouvoir dont est doté l’être humain en venant au monde et qu’il ne saurait acquérir. Tout être humain sain d’esprit la possède comme le tout comprend la partie. Nous possédons tous en nous ce que nous pourrions appeler « les sciences premières« . Et si il y a bien une chose sur laquelle l’éducation actuelle fait totalement l’impasse, c’est la perception de nos sens. Car c’est bien de là que tout provient.

Les perceptions sensorielles sont les voies par lesquelles l’âme humaine accède aux connaissances. La connaissance commence donc par les sens, puis devient une représentation mentale grâce à l’imagination car tout ce que comprend l’âme comporte une part d’imagination.

A l’origine de la connaissance, il y a donc les sens, et l’imagination.

L’une des fonctions de l’imagination est de conserver les images perçues qui deviennent en définitives des acquis intellectuels. Attention cependant, soyons bien d’accord que les sens ne sont que les outils permettant à l’âme de connaitre, car c’est elle et elle seule qui a la capacité de compréhension.

Si je concevais un nouvel établissement d’apprentissage basé sur les véritables enseignements d’autrefois, basé sur l’élève et non pas sur la société et ses besoins, je crois que je débuterai mon discours de bienvenue par la phrase suivante :

L’apprentissage n’est que le souvenir de ce que nous avons appris par le passé, l’oubli est la disparition de la connaissance et le savoir le souvenir de ce que l’âme a connu avant d’entrer dans le corps.

Sachez que les personnes en charge de l’éducation de vos enfants connaissent parfaitement tout ceci depuis fort longtemps, mais se garde bien de le révéler… Bref, passons à la suite 🙂

Les méthodes d’enseignement

La méthode d’enseignement doit absolument être adaptée au niveau de chaque élève, et non pas en regroupant tout le monde et en tirant à boulet rouge sur quiconque ne serait pas capable d’assimiler aussi vite que les autres son programme. Cela réduirait considérablement la délinquance dans la mesure ou chacun aurait le temps de trouver sa place dans la société. Je vous laisse méditer sur cette citation qui vaut mieux que toutes les explications du monde :

Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. – Albert Einstein

Ensuite, pourquoi toute cette rigidité ? Pourquoi s’aligner en rang deux par deux ? Pourquoi récompenser les meilleurs et décourager ceux qui aurait besoin d’un peu plus de temps pour assimiler un concept ?

Pourquoi, si ce n’est pour les préparer à leur vie d’ouvrier de la société, œuvrant pour réaliser le rêve d’une élite au lieu de travailler à la transformation de leurs propres rêves en une réalité florissante.

Quelqu’un (navré, je ne sais plus qui à l’écriture de cet article) a dit très justement qu’il existe deux catégories de personnes : ceux qui le matin se lèvent pour aller réaliser le rêve de leur patron, et ceux qui se lèvent pour réaliser leurs propres rêves.

Lorsque je parle de niveau d’élève, soyons bien clair que je ne discrimine absolument personne. Je dis simplement, et c’est un fait, que chaque être qui vient s’incarner ici bas possède une âme dont le degré d’évolution n’est pas le même que son voisin. Vous m’accorderez que l’ancienneté de l’âme dépend directement du nombre d’incarnations déjà effectuées.

Je distingue deux méthodes principales d’enseignement : celle de la persuasion et celle de la démonstration. Toutes deux trouvant leur utilité naturellement.

La méthode persuasive est pour moi le système éducatif par excellence destinée aux âmes ayant besoin d’être guidées. La méthode démonstrative, elle, sera l’apanage des âmes arrivées en bout de course, celles qui se trouvent sur leurs dernières incarnations, qui ont déjà la connaissance mais qui auront besoin de cas pratiques pour se souvenir.

Le discours persuasif consiste à persuader l’auditeur de choses qui vont tranquilliser son âme sans toutefois aller jusqu’à le convaincre. C’est donc une excellente méthode pour les âmes nécessitant un appui, un soutien, sans pour autant leur mâcher leur travail évolutif, ce qui serai directement préjudiciable pour son devenir.

Le discours démonstratif permet quand à lui d’enseigner la vérité au travers des lois universelles immuables, et à démontrer par des éléments susceptibles d’aboutir à la véritable connaissance, au sens ésotérique du terme.

Ces deux méthodes sont aujourd’hui les seules qui permettront aux êtres humains de devenir libre et indépendant.

Nous en sommes donc bien loin dans la mesure ou c’est la méthodologie du débat contradictoire qui est appliquée. Elle cherche à dominer l’interlocuteur, à faire triompher une idée déterminée, à pousser jusqu’au bout une opinion jusqu’à ce que l’adversaire la tienne pour certaine, sans pour autant qu’elle le soit.

Alors ouvrez les yeux, regardez comme l’information diffusée applique à merveille cette dernière méthode. Vous êtes tous, depuis l’enfance, formatés, manipulés, orientés vers une destination qui n’est pas la votre, et le tout avec votre consentement plein et entier.

Les solutions alternatives existent déjà, et j’espère en être très prochainement le précurseur. Je souhaite redorer le blason de l’enseignement, en s’attaquant au mal à la racine.

Il faut dès l’enfance, débrider l’imagination des enfants, ne pas les limiter sous prétexte que leur façon de penser n’est pas « normale » (qu’est ce qu’une norme et au nom de quoi peut-on se prévaloir détenteur de la normalité). Votre enfant croit aux petites fées et prétend leur parler, pourquoi leur signifier d’un air suffisant que ce n’est pas beau de mentir, ou qu’il faut « redescendre sur terre » ???

Pourquoi poursuivre avec obstination une scolarité qui vous éloigne de plus en plus, vous et vos enfants, de la véritable nature de chaque chose ? Pourquoi tout simplement briser leurs rêves ?

Combien de fois ai-je entendu dire à un enfant qui voulait soigner autrui par la magie des plantes, que se serai médecine ou rien ? Laissez l’âme s’exprimer, laissez-la reprendre ses droits et travailler à sa propre perfection. Cessez de suivre le courant d’involution distillé dans l’esprit de nos enfants ainsi que dans le votre, tel un lent poison, et sachez avant tout dire NON.

Les croyances populaires prétendent que nous avons deux métiers dans notre vie : un premier métier issu de notre éducation, qui consistera donc à satisfaire les rêves d’une tierce personne. C’est le cas de la plupart d’entre vous. Et une seconde profession, qui sera celle qu’aura choisi votre âme à l’issue de son réveil. Très souvent, radicalement différente de la première.

Ce que je veux dire au travers de cet article, c’est que si vous faites partie de ces personnes pressentant un changement en vous, ou si vous souhaitez offrir une solution alternative ou complémentaire à vous-même, vos enfants et vos proches, enfants comme adultes, et ou l’alchimie, la magie, l’astrologie font partie intégrante de votre éducation, n’hésitez pas à me contacter. Je me ferai un plaisir absolu de vous guider sur ce sentier difficile.

Une de mes missions de cette vie actuelle est de transmettre, d’enseigner, et d’accompagner toutes les personnes désireuses de comprendre le sens véritable de leur vie, de prendre conscience des lois universelles ainsi que leur applications quotidiennes dans tout les aspects de la vie. Il s’agit ni plus ni moins que de prendre enfin le contrôle de vos vies, de ne plus dépendre de qui que se soit, et de vivre en harmonie avec toutes les forces présentes, visibles ou invisibles.

Vous pouvez me contacter par email à demande@magie-rituel.com

Vous devriez aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Catégories