Question blog : La religion (chrétienne) est-elle compatible avec la magie ?

Cette question me fut posée tout récemment par une de mes clientes (Holà Señorita), je la reprends donc telle qu’elle me fut écrite 🙂

Pour répondre à cette question, il faut remonter dans un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître….. Oups je m’égare déjà….

Reprenons…. La religion chrétienne, puisque la question porte sur celle-ci (bien que je puisse généraliser le phénomène aux autres religions dites avérées…), est apparue au 1er siécle, après la crucifixion de l’ami Jésus. Pour les détails de la création de cette religion, je vous invite à faire un tour sur Wikipédia, l’objet de cet article n’étant aucun d’en décrire les caractéristiques.

La magie, quand à elle, si je me base uniquement sur les premières traces de rituels, remonte au bas mot à 6000 ou 8000 ans, voir plus.

Donc, à mon sens, la question que tout le monde devrait se poser aujourd’hui est surtout : La magie est-elle compatible avec la religion chrétienne, ce qui n’a significativement pas le même sens.

Mais je souhaite dans un premier temps éclaircir un point sur la définition même de la magie. Cette science, car c’est en une et même la première de toute, est celle qui étudie les phénomènes naturels, visibles ou invisibles, et qui apprend au travers des sciences occultes à les mettre en pratique. Ce qui signifie que n’importe qui prend conscience de cette réalité et la travaille quotidiennement et assidûment, à l’aide de bons maîtres, peut agir sur les forces invisibles à son propre bénéfice. Et se fut le cas pendant bien longtemps.

Mais que s’est-il donc passé pour en arriver à se poser la question de la compatibilité, et donc aborder la notion d’interdit… Car c’est bien de cela qu’il s’agit, mes chers lecteurs et lectrices… L’interdit…

Se sont au templiers et aux cathares que nous devons d’en être arrivés là, à mon sens. Pas à cause d’eux, car les pauvres n’y sont pour rien, mais à cause de leurs croyances, de leur pouvoir et de leur liberté. Je ne rentrerai pas dans le détail de leur histoire car Google fera ça bien mieux que moi. En revanche, un mot sur les véritables motivations qui poussèrent Philippe le Bel à détruire l’ordre à partir de 1305. On raconte partout que que seules l’avidité et la jalousie lui firent détruire l’Ordre. Mais Philippe le Bel voulait avant tout le pouvoir. Et l’église de l’époque, très influente auprès du roi, ne voyait pas d’un très bon œil la liberté spirituelle du peuple. Et à cette époque, les hommes étaient encore à peu près libres de pratiquer leur culte, leur rite, et d’obtenir la faveur de forces invisibles dans leur labeur quotidien. Et ceci était totalement incompatible avec le pouvoir dans la mesure ou un homme libre n’obéît pas aveuglement aux lois et au pouvoir en place. Surtout si celui ci va trèèèès largement à son désavantage….. Ça me rappelle un truc ça…… Bref passons….. 😉

Vous connaissez (peut-être) la suite : l’hérésie, le bûcher pour l’Ordre du Temple, et le début de la chasse aux sorcières et aux païens. A partir de cet instant, il fut rigoureusement interdit à quiconque de pratiquer un acte de magie, de vénérer un autre dieu qu’un grand barbu accompagné de son fils faiseur de miracles (c’était juste un p’tit peu de la magie ça, non ?? Et même pas une petite brûlure pour ça…. ah la la l’autorité paternel…… Bref…), etc…

Mais, car il y a un mais, les mages et autres sorciers se réfugièrent dans des lieux secrets, perpétuant leurs traditions, passant de longues heures à soigneusement rédiger tout un tas d’ouvrages ésotériques codés afin d’une part de transmettre leur savoir qui n’était qu’oral, et d’autre part codés pour que si un profane ou pire, un curé de l’époque tombait sur un tel ouvrage, il n’y verrai que poésies et liturgies en l’honneur de la chrétienté. Les païens, par leur intelligence profonde et sacrée, utilisèrent le système des correspondances pour masquer leur culte aux yeux de l’église. C’est ainsi que naquit la théurgie, cette magie chrétienne (si si puisque je vous le dis !) qui permet d’évoquer des puissances supérieures afin de se rapprocher un peu plus de Dieu. Chaque divinité païenne ou autre trouva son équivalent dans un saint, et tout le monde fut content.

Donc, de deux choses l’une, soit vous êtes chrétien et rien, absolument rien ne vous empêche de vous tourner vers la magie. Théurgie si vous êtes très pratiquant, et n’importe qu’elle autre selon les affinités de votre âme en fonction de son vécu. Soit vous pratiquez déjà une forme de magie et alors la question de la religion ne se pose même pas, dans la mesure ou vous possédez intrinsèquement déjà un culte.

N’hésitez pas à m’envoyer vos questions blog, je me ferai un plaisir de les traités pour vous 🙂

Excellente journée à tous et à toutes !

Email : greg@magie-rituel.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Catégories