Consécration des objets rituels

Cet article fait suite à une discussion plus ou moins houleuse avec un client sur la nécessité ou non de consacrer les objets utilisés en rituel. Alors je vais tenter de clarifier les choses une bonne fois pour toute, enfin…… jusqu’à la prochaine fois 😉

Une consécration, comme son nom l’indique, consiste à faire passer un objet d’un état parfaitement commun à un état sacré, reconnu par les forces invisibles. Alors bien sur, consacrer un objet demande une forte conviction, une croyance indéfectible en ce que vous faites. Si de base, vous tentez un rituel pour le fun, et que vos croyances se limitent à allumer une bougie tout les 6 mois, alors oublier vite cet article et passez à autre chose. Si vous souhaitez en revanche allez plus loin et vous attirer la faveur d’anciens Dieux et autres entités de tout poils (Nota Bene : titre du prochain article : les entités ont-ils une pilosité développé ? ^^), vous êtes autorisés à lire la suite 😉

Pour la pratique de magie rituelle, la consécration est une étape indispensable. En effet, elle va permettre aux objets de résonner, de vibrer, sur une « fréquence sacrée« . Car une entité veut et mérite qu’on lui offre des objets propres, emprunts d’une volonté et d’une conviction illimitée en ce que vous souhaitez obtenir comme résultat. Ça et d’autres choses que je préfère taire pour le moment. Ces objets posséderons de plus votre empreinte énergétique, ce qui est primordiale pour la suite du rituel. Ils seront donc transformés pour n’être utilisé QUE ET SEULEMENT QUE pour des rituels.

D’où l’importance de posséder un lieu, ou même une simple armoire, dans laquelle seront rangés les objets consacrés. Très important aussi, personne hormis vous et éventuellement d’autres confrères sorciers ne toucheront ces objets. Les remettre entre les mains de n’importe qui reviendrait à détruire la consécration. L’objet en question redeviendrait tout ce qu’il y a de plus banal.

Alors, la question qu’on me pose le plus souvent est la suivante : Je veux bien faire preuve de toute la bonne volonté du monde, mais je débute et on m’a dit que pour consacrer des objets rituels, il fallait………….des outils consacrés !! Comment puis je résoudre ce dilemme cornélien ???

Et bien, la réponse est trèèèès simple : Les entités sollicités, quelles qu’elles soient, sont suffisamment intelligentes et respectueuses pour vous laissez effectuer un premier rituel de consécration avec des outils profanes. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il faille abuser de cette situation pour systématiser le processus…. Car c’est de cette façon qu’on vient me voir par la suite en chouinant que son rituel n’a pas fonctionné, ou qu’a moitié…

Je sais très bien, pour l’avoir vécu moi-même, que cette étape n’est pas la plus simple car il faut faire preuve d’une grande clarté d’esprit et d’une forte conviction en ce que vous pratiquez. C’est d’autant plus difficile si vous êtes débutants et que vous n’avez pas encore poussé bien loin votre introspection, ce qui est le cas pour la plupart d’entre vous. Mais si vous êtes convaincu du bien fondé de cet acte ainsi que de vos pratiques futures, alors n’ayez crainte, tout se passera très bien.

Et si des difficultés s’opposent à vous, n’hésitez pas à me contacter pour m’en faire part, je me ferai un plaisir de répondre à vos questions, dans la mesure ou le temps me le permettra.

Très belle journée automnale à vous tous et toutes 😉

 

Vous devriez aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Catégories